Citoyenneté 3.0 : défis franco-ontariens autour des technologies éducatives

06 février 2024 à 09h56

 

Le 2 février, eCampusOntario (ECO) a organisé la toute première édition de la conférence franco-ontarienne Citoyenneté 3.0 dans l'édifice du Globe And Mail à Toronto. Cet évènement a réuni des experts en nouvelles technologies, des chercheurs, des spécialistes de l’éducation et des intervenants du milieu franco-ontarien pour explorer les défis et les opportunités liés à l'intégration des technologies éducatives.

_______________________

Hamza Ziad

IJL – Réseau.Presse – l-express.ca

 

 

 

Des défis persistants

Des inquiétudes ont été soulevées concernant les disparités entre les ressources disponibles pour les institutions franco-ontariennes par rapport à leurs homologues anglophones et bilingues.

Les établissements francophones de la province se trouvent confrontés à une lacune significative en matière de ressources en français, ainsi qu'à des opportunités limitées de développement professionnel.

«Notre objectif aujourd’hui, c’est de nous concentrer sur comment rendre cette citoyenneté plus inclusive et plus équitable pour les minorités francophones dans cette ère numérique qui est en constante évolution», souligne Megan Cotnam-Kappel, professeure à l’Université d’Ottawa.

«Ce type d'événements nous permet de réfléchir ensemble aux conditions indispensables à l'épanouissement de tous les membres de nos communautés en tant que citoyens numériques.»

Une plateforme de réseautage

Avec une participation de 250 personnes, à la fois en présentiel et en ligne, le réseautage entre les différents participants était l'un des aspects les plus remarquables de cette conférence.

Dans une interview accordée à l-express.ca, Andrea Krasznai, associée responsable du volet d’apprentissage expérientiel dans le contexte minoritaire francophone au sein d’eCampusOntario, déclare qu’il est très important de rassembler tous les membres de la communauté francophone autour de cette thématique pour tisser de nouveaux liens de partenariats, renforcer les liens existants et créer des ressources communes pour se soutenir les uns les autres.

«Nous profitons également de cet évènement pour rappeler à tous nos membres et partenaires que nous disposons de fonds relatifs à l’éducation ouverte, pour la création des ressources éducatives libres en français (REL) dans le but de combler les lacunes quant à l’expérience utilisateur des francophones qui peinent à trouver des ressources en français», souligne Andrea Krasznai.

L’IA au service des établissements francophones

La discussion sur la thématique de l'intelligence artificielle (IA) a été l'un des moments forts de cet événement. Les intervenants ont souligné l’impact positif de l’IA sur les institutions francophones et son importance dans la redéfinition des paradigmes éducatifs, offrant des opportunités innovantes pour l'apprentissage, la recherche et la gestion institutionnelle.

Hosni Zaouali, président de Voilà Learning et de Tech-AdaptiKa, estime que l’IA a le potentiel d'améliorer l'efficacité des processus éducatifs, personnaliser l'expérience d'apprentissage et faciliter l'accès à l'information. Ce qui permettra aux institutions francophones d'élever leur standard éducatif, de préparer les apprenants aux compétences du futur, et de renforcer leur positionnement sur la scène nationale.

Azza Youssef, superviseure des programmes et des services aux étudiants au Collège la Cité et modératrice de la table ronde sur ChatGPT lors de cet évènement, souligne souligné que l’intelligence artificielle permettra aux établissements francophones d’améliorer leurs offres de services et de rester à l’affût des nouvelles technologies.

«De plus en plus d'institutions d'enseignement postsecondaire et universitaire francophones en Ontario manifestent un intérêt grandissant pour la façon dont le ChatGPT pourrait être intégré dans le cadre pédagogique, visant ainsi à optimiser les méthodes d'apprentissage dans un environnement de plus en plus numérique.»

                                                                                                                                                  -30-

(Crédit/Photo : Hamza Ziad/ I-express.ca)

 

Voir aussi